L'INTÉRIEUR DE LA GALLURA

L'INTÉRIEUR DE LA GALLURA

Pas seulement la mer : la Gallura et son littoral, mais aussi un arrière-pays avec une nature, des saveurs et une histoire magnifiques.

La Gallura est la région située au nord-est de la Sardaigne ; elle est connue pour la beauté de son littoral, de celui de l’Archipel de la Maddalena et pourle splendide arrière-pays, marqué par des territoires rocheux immergés dans le maquis méditerranéen.

Des sommets granitiques sculptés par le vent, des chênes-lièges majestueux et des vues enchanteresses sur le littoral, préservent un territoire riche en sites archéologiques et en témoignages d'anciennes cultures.

Arzachena, Luogosanto, Aggius, Olbia, ne sont que quelques-unes des localités les plus caractéristiques et bien conservées de la Gallura, où l'on peut redécouvrir les traditions culturelles, artisanales et œnogastronomiques locales ainsi qu'un héritage historique avec d'importantes pièces datant du Néolithique : Les tombes des Géants et les Dolmens. 

Arzachena : « Jusqu’au XVIIe siècle, la ville, dont les origines remontent à l’époque romaine, était constituée d’un petit groupe de maisons entourant l’église de Santa Maria, datant du XVIIIe siècle, dédiée à Notre-Dame-des-Neiges.

Au printemps 1962, le Prince Karim Aga Khan IV lance le consortium « Costa Smeralda », avec pour objectif de mettre en valeur la richesse des paysages de la zone entourant Arzachena.

Son territoire comprend en tout 55 kilomètres de côtes : en peu de temps, il y créa un réseau international de tourisme de luxe. Parmi les merveilles de la zone, on compte les criques de Lu Multiccioni et de Li Capanni, aux eaux merveilleusement turquoise, et la longue plage de Tanca Manna, dont le littoral clair aux sables fins fait ressortir encore un peu plus l’azur de la mer.

Vous resterez peut-être extasié devant l’atmosphère exotique de cala Capriccioli, ou devant l’âme sauvage de Capo Ferro, promontoire embelli par le phare qui y trône. Avec ses petites places de pierres et ses ruelles fleuries, Arzachena est plus que jamais une ode à la couleur. Granit rose et pierres blanches font partie des matériaux qui caractérisent l’architecture des bâtisses.

Partout, les espaces verts fleurissent tandis que les magasins et les boutiques élégantes vous proposeront des spécialités typiques sardes et des créations de l’artisanat local.

Et que dire des lumières tamisées des nuits de Porto Cervo, le plus célèbre des quartiers d’Arzachena ? www.sardegnaturismo.it Itinéraires historiques autour d’Arzachena : *De Portisco, prendre la SP94 en direction d’Arzachena : à 600 mètres du village, se trouve le Nuraghe Albucciu, signalé par un panneau sur le parking ; l’un des dizaines de milliers éparpillés sur l’ensemble de l’île, édifiés au IIe millénaire avant J-C.

Le complexe nuragique comprend, en plus de la tour granitique à plan rectangulaire d’une hauteur de 7 mètres, la tombe des Géants « Tomba Moru », monument sépulcral qui appartient là encore à la culture nuragique.

Depuis Arzachena, descendez la rue Paolo Dettori jusqu’au croisement avec la SS 427, tournez à droite et, après une centaine de mètres, vous trouverez des pancartes indiquant la présence d’un autre site archéologique, celui du nuraghe La Prisgiona, (ou depuis Portisco, en direction d’Arzachena, en prenant la sortie de la SP14 au rond-point, en direction de Capichera) ; nous sommes à environ 25 minutes de Portisco, le complexe se trouve non loin d’un autre site archéologique, la Tombe des Géants de Coddu Vecchiu.

Luogosanto : Depuis Portisco, en direction de Palau, sur le sentier qui contourne le Mont Pulchiana, au milieu d’un paysage solitaire, caractérisé d’un côté par une immense suberaie et, de l’autre, par des prés verdoyants où la nature est immaculée, se dresse Luogosanto, construit sur les flancs du Mont Casteddu, à 320 mètres d’altitude, qui doit son nom au nombre élevé de lieux de culte disséminés sur son territoire.

En parcourant une route qui part directement du village, vous pouvez rejoindre le petit parc naturel de Fonte La Filetta, verdoyant de chênes verts et de chênes-lièges autour de la source dont il prend le nom, et dont les eaux sont célèbres pour leurs propriétés oligo-minérales et diurétiques.

Le parc est équipé d’aires de pique-nique et de sentiers de promenades. Itinéraires historiques autour de Luogosanto : Sur la route pour Luogosanto, la SP14 passe devant la colline de San Leonardo, au sommet de laquelle se dresse le château médiéval de Balaiana. À quelques pas de là, la petite église de San Leonardo : d’ici, la vue est imprenable et monter les marches vaut vraiment le détour.

Plus loin, toujours sur la route d’Arzachena, sur la gauche, se trouve une bifurcation pour l'ermitage de San Trano, une petite église du XIIIe siècle, construite en granit ; lors des journées ensoleillées, on peut admirer jusqu’aux côtes de la Corse. Après 20 minutes en voiture, en parcourant la SP133, se trouve Luras, un village fondé par les Étrusques, qui se trouvent à 508 mètres d’altitude, au cœur de la Gallura.

Sur la route nationale, devant le monument aux morts de la seconde guerre mondiale, se trouve le musée de Galluras, construit dans le plus grand respect des vieilles bâtisses de la Gallura : sur 3 étages, plus de 4 000 pièces historiques appartenant à la région sont rassemblées. Itinéraires historiques autour de Luras : Le long de la SP137 se trouve la petite église de San Bartolomeo, Santu Baltolu, dont la date de construction reste incertaine, quoique très antique, où le second dimanche de mai, on célèbre la fête de San Nicola, et la fête de San Giuliano, le premier dimanche de septembre.

À 100 mètres de l’église, se trouvent de superbes oliviers millénaires. Le plus antique des deux arbres millénaires, appelé S’Ozzastru, a une circonférence de 12 m et une hauteur de 8 m. Son âge est estimé entre 3 000 et 4 000 ans. En direction du sud-ouest, toujours sur la SP133, en venant de Palau, nous arrivons à Aggius. Reconnu par le Touring Club Italien comme Village Pittoresque d’Italie, c’est un village niché au cœur d’une nature immaculée, point de départ pour une randonnée dans la spectaculaire Vallée de la Lune, qui offre des kilomètres et des kilomètres de plaine entourée de massifs de granit aux formes les plus diverses ; une fois en dehors du village, tournez en direction de Trinità d’Agultu et prenez la SP74.

Centre d’intérêt culturel notoire, le musée ethnographique MEOC rassemble les témoignages historiques de la région et accueille une expo permanente sur l’art du tapis d’Aggius.

Itinéraires historiques autour d’Aggius : Le Nuraghe Izzana est l’un des plus importants et des mieux conservés de la Gallura : il se trouve à la frontière entre Tempio et Aggius, dans la plaine dénommée “Vallée de la Lune”, lieu qui recèle de beautés innombrables.

En sortant d’Aggius, prendre la route pour Trinità d'Agultu, SP74 jusqu’au km. 2,2, tournez alors à droite sur une route blanche, au début de laquelle se trouve une pancarte indiquant le nuraghe. Tempio : aux pieds du Mont Limbara, ce village est connu pour le travail du liège et du granit, et pour ses vignes.

La ville accueille chaque année le célèbre carnaval, le plus important de la Sardaigne qui, avec Viareggio, Fano et Cento, est membre de la Fédération Italienne de Carnavals. On l’appelle également « la ville de pierre » du fait des bâtisses et des sols en granit qui la caractérisent. Prendre la SP94 pour Porto Cervo et la Costa Smeralda et suivre la bifurcation à gauche pour Monticanaglia/Arzachena puis procéder jusqu’au rond-point et continuer tout droit jusqu’à Arzachena sur la SP14 direction Palau puis, au rond-point successif, prendre la direction de Tempio.

“En 2016 Piazza Mercato devient Piazza Faber, une installation, légère et changeante, projetée par le studio d’architecture Alvisi Kirimoto et ses collaborateurs, avec la participation de Renzo Piano, auquel on doit l’idée de départ. L’œuvre est conçue comme un hommage à la lumière et aux couleurs des paysages de la Gallura, tout en mettant en avant la place en soi, qui porte le nom de Fabrizio De André.” http://www.visit-tempio.it/citta/ Itinéraires historiques autour de Tempio : À environ 2 km de Tempio, l’imposant nuraghe Majori, situé sur la colline, surplombe la forêt de chênes-lièges, verts ou pubescents, de frênes et d’aulnes ; construit intégralement en granit, il a connu diverses phases historiques et utilisations.

Depuis Tempio, prendre la SS133 pour Palau, au km 1,5, se garer et suivre les indications ; visite guidée. La chaîne montagneuse du Limbara est la troisième plus haute de Sardaigne, avec ses 1 300 mètres d’altitude ; de Tempio, parcourir la route tout en lacets en suivant les indications pour Limbara. Pour les férus de nature, plusieurs sentiers de randonnée valent le détour. Arrivée au Mont Limbara versant nord : partir du centre de Tempio Pausania, parcourir la SS 392 en direction d’Oschiri.

La partie sud se rejoint depuis Berchidda en parcourant la SS 597 Sassari-Olbia ou encore la SP 62. Le Mont Limbara est peuplé de nombreuses espèces rares, comme le lièvre sarde, le daim, le mouflon, l’aigle royal et le faucon pèlerin, et y rencontrer des sangliers est légion. L'abondance de sources naturelles est l’un des dons les plus précieux que la nature ait fait à ce paradis vert : les sources descendent des pics granitiques et sont visibles en suivant l’itinéraire dénommé « La via delle acque », un parcours de 30 km à travers les bois réalisé par l’Office des Forêts de Sardaigne.

On compte au moins 7 itinéraires, subdivisés en thème et certains sont accessibles également en VTT.

Il y a notamment le parcours qui conduit au pic le plus haut du territoire, Punta Balistreri, que nous conseillons tout particulièrement pour visiter la chapelle de Notre-Dame-des-Neiges, et pour jouir du panorama, l’un des plus spectaculaires de l’île. L’itinéraire « Animali e Piante » passe non loin des réserves de mouflons et de daims, qui sont destinées à la repopulation de la zone, tandis que le parcours « Versante Sud » rejoint les proches vallées de la plaine de Berchidda. http://www.montelimbara.it/itinerari/ Au croisement des villages Luras, Sant’Antonio, Arzachena et Luogosanto se trouve le Lac Liscia, lieu idéal pour les amants de la nature, de mountain bike, quad, bateau à voile, la baignade étant la seule activité interdite ; facilement accessible en voiture ou en moto, et avec le petit train vert « Gallura Express » qui relie Palau et Perfugas au lac.

Il est possible de parcourir le lac Liscia sur des bateaux confortables style Mississippi, une expérience unique en Sardaigne. Vous pouvez acheter un billet unique réduit comprenant le train et la promenade en bateau.