DE LUOGOSANTO À OLBIA

DE LUOGOSANTO À OLBIA

Un très beau parcours naturaliste : Du Parc naturel de Fonte La Filetta sur le Mont Casteddu, Roccia del Fungo, Capo Figari, Monte Ruju et l'Ile de Figarolo à Monte Cugnana.

Vous parcourez la première étape de l'itinéraire en direction de Palau, sur le chemin de terre à proximité du Mont Pulchiana, à travers un paysage solitaire, caractérisé d'un côté par d'immenses plantations de chênes-liège et de l'autre par de vertes étendues de pâturages.  Au centre de cette zone suggestive, à la nature pratiquement intacte, se trouve le village de Luogosanto, construit sur le flanc escarpé du Mont Casteddu.

En prenant une route qui part directement du village, vous pourrez rejoindre le petit Parc naturel de Fonte La Filetta, verdoyante de chênes-verts et de chênes-liège autour de la source dont elle tient le nomet dont les eaux sont connues pour leurs caractéristiques oligominérales et diurétiques. Le parc est aménagé pour les pique-niques et les promenades.  La deuxième partie du parcours continue vers Arzachena. Légèrement en périphérie, vers l'est, vous rencontrerez la fameux rocher considéré comme le symbole de la ville, érodé et en forme de champignon, justement appelé le rocher du champignon. Les Romains ont baptisé ce massif de granit 'Turubulus Maior' (grand champignon), en raison de sa forme insolite ; aujourd'hui encore la population l'appelle  Monti Incappidatu (le mont avec un chapeau). 

Golfo Aranci est en revanche la troisième étape de cet itinéraire. Après le port, vous rencontrerez la déviation pour Cala Moresca, au début de la route qui traverse le promontoire de Capo Figari. Celui-ci, de nature calcaire, est recouvert de forêts et de genévriers dans la partie supérieure du plateau, appelé Mont Ruju. Arrivés au sommet, à environ 342 m, vous rencontrerez le phare abandonné, d'où vous pourrez admirer un panorama magnifique dans toutes les directions. Sur les falaises qui s'ouvrent sur le littoral escarpé, vous rencontrerez de nombreuses grottes, parfois profondes, dont certaines sont encore inexplorées. Devant Cala Moresca se trouve l' îlot de Figarolo, qui, vu d'ici, a une forme pyramidale, avec de hautes parois escarpées. Cet îlot, qui ressemble du point de vue géologique à l'île de Tavolara, est un plateau calcaire posé sur un socle granitique sous-marin. Ici, l'épais maquis méditerranéen et les oléastres centenaires accueillent des colonies de mouflons récemment réintroduits, comme ceux qui vivent sur les hauteurs de Capo Figari.  La dernière étape part de la Plage de Marinella. Vous devrez reprendre la route provinciale en direction de Rudalzu et continuer jusqu'à l'embranchement sur la route nationale où vous prendrez la direction d'Arzachena.

u parc Casagliana, sur la droite de la route, environ 3 km après le carrefour pour Porto Cervo, vous pouvez monter à pied jusqu'au sommet du Mont Cugnana (environ une heure d'escalade assez difficile).  Depuis ce sommet, qui domine l'intérieur non loin de la mer, vous pourrez contempler un panorama magnifique : le littoral de Porto Rotondo est très proche, au bord de l'étroit fjord de Cugnana ; vers le nord on découvre Porto Cervo, la Costa Smeralda et, au-delà du Golfe d'Arzachena, l'Archipel de la Maddalena et la Corse par temps clair.  Vers l'intérieur, on aperçoit les verts pâturages de la Gallura, ponctués de parcs et les plantations de chênes-lièges de Sant'Antonio et Calangianus.