La Maddalena et Capo Testa

La Maddalena et Capo Testa

À l'extrême nord de la Sardaigne, deux étapes à ne pas manquer : arrêtez-vous et admirez d'abord l'Archipel puis la vue depuis le Phare.

À l’extrême nord de la Sardaigne, en venant d’Olbia/Portisco, nous trouvons successivement deux perles du tourisme qui font le charme de cette partie de l’île.

Vous pourrez observer l'archipel de La Maddalena depuis la route panoramique, ou en choisissant une ou deux criques où vous pourrez passer quelques heures de détente ou vous baigner. À ne pas rater, la visite à Caprera, qui accueille la maison-musée de Garibaldi et le musée de la mer (ouverts respectivement d’avril à septembre et de juin à septembre), et le musée minéralogique. L’île mineure est reliée à La Maddalena par un pont.

Présence également d’un centre équestre qui organise des balades à cheval. À ne pas manquer non plus, le village de La Maddalena, à seulement 20 minutes en bateau de Palau : son superbe centre-ville présente toute une série de magasins où vous pourrez acheter du liège, des couteaux sardes, des bijoux de corail ; en soirée, faites une pause dîner pour savourer l’un des nombreux plats à base de poisson, dans l’un des restaurants qui proposent des produits toujours frais, ou rentrez à Palau pour visiter le marché nocturne, en été. Immergés dans l’eau, la vue est probablement meilleure pour observer les criques et les grottes les plus belles et pour découvrir les îles que l’on peut rejoindre seulement par la mer (Spargi, Budelli etc.).

Nous sommes à l’intérieur du parc national de l’archipel de La Maddalena, dont celle-ci est l’île la plus grande et la seule habitée : 180 km de côtes et de plages parmi les plus belles du monde. http://www.lamaddalenapark.it/ En poursuivant vers l’ouest, éventuellement en empruntant un sentier de randonnée, vous arrivez à Capo Testa, où vous pourrez faire une promenade jusqu’au phare, dont le panorama embrasse jusqu’à la Corse. Les roches granitiques polies par la mer, qui plongent dans ce qui s’apparente à l’un des endroits les plus sauvages de la Méditerranée, sont un véritable spectacle pour les yeux et pour l’âme.

Le meilleur moment pour jouir de ce fascinant panorama, c’est lorsque la mer rugit sous l’incessante impétuosité du Mistral. Pour faire un plongeon dans ces eaux, le choix de la plage se fera entre celles de la Vallée de la Lune (cala Spinosa et cala Francese) ou celles, plus simples d’accès, de Ponente et Levante.